forum rpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ENALIEL ~ l'existence n'est qu'un dédale de souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
À SÉDUNE DEPUIS LE : 21/12/2015
ÂGE : 23 ans
STATUT : Célibataire
MESSAGES : 36

Feuille de personnage
Souffle vital:
100/100  (100/100)
Expérience:
15/600  (15/600)

MessageSujet: ENALIEL ~ l'existence n'est qu'un dédale de souffrance   Ven 1 Avr - 22:17


Enaliel de Beaumeran
23 ans ϟ Meldès ϟ alchimie ϟ bourgeoisie ϟ courtisane
Carte d'identité
Description
Prénom(s) : Enaliel. Nom(s) : de Beaumeran. Âge : vingt-trois ans. Sexe : féminin. Lieu de naissance : Rochers suspendus. Groupe : Meldès. Type de magie : Alchimie. Premier sort : potions de toxicité. Classe : bourgeoisie. Statut civil : célibataire. Métier : courtisane. Ordre : aucun pour l'instant. Clan : neutres. Taille : 175 cm. Poids : 55 kg. Cheveux : roux et très longs (jusqu'aux reins). Yeux : verts.
Physique : Enaliel possède une longue chevelure rousse qui tombe en cascade de boucles jusqu'à ses reins, finement dessiné dans le bas de son dos. Ses yeux sont grands et brillants, cerclés de longs cils noirs qui donnent une profonde intensité à son regard. Ses iris sont verts avec des reflets caramels, ce qui donne beaucoup de douceur à son regard. Le visage d'Enaliel est ovale et pâle. Elle a les joues bombées et vaguement rosées. Comme les autres membres de sa race, la jeune meldienne a un corps élancé et athlétique, planté sur de longues jambes interminables. Deux longues oreilles touffues, semblables à celles d'un renard, la démarque du reste de la population sédunienne. L'armure bleue et légère qui protège son corps lui a été offerte lorsqu'Enaliel eut 18 ans. Celle-ci s'illumine lorsque la jeune femme fait appel à sa magie. Caractère : Enaliel est discrète, calme et posée. Elle réfléchit toujours à deux fois avant d'agir. On peut dire d'elle qu'elle est une jeune femme organisée, ce qui est plutôt rare au vu de son jeune âge. Elle s'attache très difficilement mais une fois qu'elle a livré ses sentiments à une personne, elle ne peut que difficilement les anéantir. Elle est extrêmement loyale et saura toujours rendre un service qui lui a déjà été rendu. Elle déteste donc les personnes qui ne savent pas faire preuve de loyauté. Extrêmement rancunière, le pardon n'est pas quelque chose qu'elle accorde facilement. Enaliel a gardé une âme d'enfant : un coup, elle peut se montrer extrêmement enjouée, et à un autre moment être tout à fait grognon. Sa versatilité n'est d'ailleurs pas toujours simple à suivre pour ses proches.

Qui je suis
« une p'tite citation »
Les gens me demandent souvent ce qui m'a mené vers la courtisanerie. Généralement, je leur réponds : « Rien de spécial. Le destin. » Pourtant, je suis intimement convaincue que rien n'arrive jamais par hasard. Toute ma vie fût semée de rebondissements incessants sans que je sache jamais s'il y avait un sens caché derrière tout cela. J'ai appris très tôt à ne pas me poser de questions et à poursuivre ma route sans m'arrêter. En tombant parfois, mais sans m'arrêter. C'est cette volonté qui guidait mes pas ce jour-là où, sur le rivage, j'attendais mon prochain client, celui qui me ferait croire à une vie normale l'espace d'une nuit pour me ramener aux dures réalités de l'existence une fois le soleil levé. L'atmosphère était chaude mais agréable et agrémentée d'une brise légère. J'observai le large et les vagues allant et venant dans un mouvement incessant. Au loin, la silhouette d'un bateau se détachait du bleu du ciel et de la mer. Le navire se rapprochait de plus en plus, à une cadence qui me parut presque effrénée. J'étais hypnotisée par ce navire, sans pouvoir en exprimer la raison. L'un des matelots jeta l'ancre tandis qu'on jetait les barques à la mer. Plusieurs hommes sautèrent à l'intérieur afin de rejoindre la terre ferme. Quand ils accédèrent à la plage, je les dévisageai avec plus d'attention. Ils avaient une attitude étrange. Bientôt, des cris s'élevèrent. « Des pirates ! Des pirates ! » hurlaient les passants en courant en tout sens, dans un état de panique complet. Mon cerveau mit plusieurs secondes à comprendre ce qu'il se passait. « Des pirates..? » Je sentis alors une main se refermer sur ma bouche, serrant ma mâchoire comme un étau. Un corps chaud me pressa contre lui. Je n'eus même pas le réflexe de crier. Je me crispai, sans comprendre ce qu'il venait de m'arriver. « T'espérais aller où comme ça ma jolie ? » Il sentait la sueur et l'iode. Cette odeur me répugna. Je me débattais, sans que cela serve à quelque chose. Un autre homme s'approcha de nous. Un autre pirate. « - Qu'est-ce que tu fiches ? On ne touche à personne, j'te l'ai dit, on se contente de piller les maisons. - Ouai mais les voyages en mer sont longs, mon capitaine, on pourrait ramener sur le bateau de quoi s'amuser un peu... » S'amuser ? Je m'offusquai. Je dévisageai l'homme qui se tenait devant moi. Il fronçait les sourcils et ne semblait pas du tout apprécier l'idée de celui qui me tenait toujours par la taille. Sa main noire plaquée contre ma bouche me donna un haut-le-cœur. « Va te trouver une autre bonne femme, je garde celle-ci pour moi. » lança le capitaine d'une voix ferme. Je ne savais pas quoi penser. Je ne savais pas si je devais m'outrager ou me laisser faire. Après tout, j'avais toujours été un objet. Cette suite n'était-elle pas logique dans le fil de ma pauvre existence ? L'homme qui me maintenait jusqu'alors déserra son étreinte et me poussa dans la direction du capitaine. Celui-ci me saisit fermement par le bras. Ses yeux étaient d'un brun profond et sévère. Étrangement, je n'avais pas peur. « Suivez-moi sans faire d'histoire et je vous rendrai votre liberté plus tard. » Étais-je censée le croire ? Non, je ne pense pas. Je devinais déjà ce qui m'attendait sur ce navire et j'en avais des frissons. Sans doute me rendrait-il ma liberté une fois que j'aurai suffisamment servi, mais dans quel état serai-je alors ? Le capitaine me traîna jusqu'à l'une des barques et je le suivis sans trop de résistance. Il me fit monter à l'intérieur de l'embarcation avec une délicatesse qui me surprit. Nous traversâmes la distance qui séparait le rivage du navire en moins de cinq minutes, tandis que les autres pirates continuaient de piller les autres habitants. Qui était le plus à plaindre ? Moi ou eux ? Moi, je n'avais jamais rien eu. Finalement, je ne perdais rien.

La barque fut hissée à hauteur du pont du bateau et deux pirates m'en firent sortir. Le capitaine leur somma immédiatement de s'écarter de moi et il m'emmena dans sa cabine sans attendre. Il ferma la porte derrière lui et me fit asseoir sur un fauteuil très confortable. « Comment vous appelez-vous ? » me demanda-t-il. Je restai silencieuse. « Je veux un nom. » lâcha-t-il sévèrement. « - Qu'est-ce que ça peut vous faire ? - Je ne vous demande pas votre avis, je vous donne un ordre. » Mes narines frétillèrent de colère. Je savais que si je tentais la moindre fuite désespérée, je me ferais certainement éventrée par une horde de pirates enragés une fois le pied à peine posé en dehors de la cabine. « - Enaliel. - Enaliel comment ? - De Beaumeran. » Le capitaine hocha la tête singulièrement. Il me dévisagea de la tête aux pieds. Je soutins son regard. Il avait de grands yeux bruns entourés de longs cils noirs. Ses cheveux foncés encadraient son visage impassible. Contrairement à ses compagnons de voyage, il ne me dégouttait pas. Du moins, pas physiquement. « - Et vous ? - Gideon Farkas. » Ce nom ne me disait rien. Le capitaine s'éloigna de moi et désigna, au fond de son immense cabine, une table, sur laquelle trônait un buffet digne des plus grands nobles de Sédune. « Servez-vous. Tout ce qui se trouve sur cette table est à vous. » Il rouvrit la porte de sa cabine et en sortit, sans un mot de plus. Aussitôt, je me précipitai sur ses pas et collai mon oeil contre la serrure. Je vis que les dernières barques étaient en train de remonter sur le navire. La capitaine s'écria : « Remontez l'ancre ! » Un bruit fracassant de chaînes métalliques retentit immédiatement. Quelques minutes plus tard, je sentis le navire se mettre en mouvement. Nous partions. Jusqu'où ? Pourquoi ? Combien de temps ? Qu'allait donc faire de moi le capitaine ? Ce sont des questions dont j'ignorais encore la réponse à cet instant mais qui n'allaient pas tarder à être élucidées.


Derrière l'écran
Zorro tombe le masque
Pseudo : Daskalides. Âge : 21 ans. Moyenne de RP : entre 30 et 40 lignes. Type de personnage : inventé. Fréquence de connexion : régulière. Comment as-tu connu le forum ? je suis la co-fondatrice donc... (a) Avatar : inconnu. Credits : taratata.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
À SÉDUNE DEPUIS LE : 04/04/2016
ÂGE : 45 ans
STATUT : célibataire
MESSAGES : 3

Feuille de personnage
Souffle vital:
100/100  (100/100)
Expérience:
15/600  (15/600)

MessageSujet: Re: ENALIEL ~ l'existence n'est qu'un dédale de souffrance   Lun 4 Avr - 23:17

Je me réjouis de lire ton histoire 39
Oublie pas notre lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
À SÉDUNE DEPUIS LE : 21/12/2015
ÂGE : 23 ans
STATUT : Célibataire
MESSAGES : 36

Feuille de personnage
Souffle vital:
100/100  (100/100)
Expérience:
15/600  (15/600)

MessageSujet: Re: ENALIEL ~ l'existence n'est qu'un dédale de souffrance   Mar 10 Mai - 23:35

Merci beau brun
Je me réjouis de lire la tienne aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
À SÉDUNE DEPUIS LE : 12/10/2015
ÂGE : 2785 ans
STATUT : je n’appartiens à personne
MESSAGES : 153

Feuille de personnage
Souffle vital:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: ENALIEL ~ l'existence n'est qu'un dédale de souffrance   Mer 11 Mai - 22:19


Fiche validée !
Bienvenue parmi nous
Félicitations Enaliel ! Tu fais désormais partie des membres officiels du forum ! ^o^ Tu commences l'aventure avec 15 points d'expérience supplémentaires. Voici quelques conseils qui pourront te permettre de bien débuter sur Sédune :

ϟ Fais tes demandes de liens et de rp le plus rapidement possible afin d'assurer au mieux ton intégration.
ϟ N'hésite pas à relire la partie annexes du forum et à poser tes questions au staff pour être certain(e) d'avoir tout compris avant de commencer le rp.
ϟ Dès que possible, rends-toi également dans la section gestion du personnage afin d'effectuer les demandes utiles à l'évolution de ton personnage.
ϟ Quand tout cela est fait, tu peux, sans attendre, commencer à rp. Et n'oublie pas que le staff est là si tu as la moindre question ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salem.bbactif.com

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ENALIEL ~ l'existence n'est qu'un dédale de souffrance   

Revenir en haut Aller en bas
 
ENALIEL ~ l'existence n'est qu'un dédale de souffrance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inauguration [MJ Dédale]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Dale
» Exploits de Dédale - Version 33.1
» Dale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SÉDUNE :: Création du personnage :: Présentation du personnage :: Ils nous ont rejoint-
Sauter vers: